Groupe Emerald. Pas de libération sous caution pour le promoteur véreux

La Cour provinciale de Phuket n’a pas libéré Sawit ‘Mai’ Ketroj qui a été arrêté à l’aéroport international de Phuket le 1er mai dans une affaire de fraude immobilière présumée liée au Emerald Development Group.

Les avocats de Khun Mai disent qu’ils feront appel de la décision de la Cour de ne pas accorder de libération sous caution. Le procureur s’opposera.

La fraude se rapportent à l’Emerald Kalim Patong Nirvana, à Emerald City Life Condo Patong, à Emerald Terrace (à Patong), à Emerald Ao Nang Condo (à Krabi) et à The Emerald Central.
Mardi, le plus Grand Flic du pays Surachet Hakpan, a déclaré que le suspect avait admis qu’il manquait de ressources financières et que la construction de certaines propriétés n’avait pas commencé.

« Il y a beaucoup d’autres projets qui pourraient être dans la même situation en clair, des gens paient des dépôts lors du lancement des projets « sur plan » mais la construction ne commence jamais. Il y aurait plus de 300 victimes, la plupart d’entre elles sont des étrangers. Les ambassades ont été informées pour avertir leurs citoyens de la situation.

Le coût des dommages de cette affaire est maintenant estimé à un milliard de baht.
Un avocat de Phuket représente des cas qui, à eux seuls, totalisent plus de 120 millions de baht de dommages et intérêts.

source

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*