Les réserves d’eau de Phuket sont basses

Photo : The Phuket news

De nombreux tambon de Phuket souffrent d’un manque d’eau du robinet, avec des débits très faibles ou inexistants, ce qui a poussé les entrepreneurs et les résidents à acheter de l’eau auprès du secteur privé.

Phuket, est habituellement autosuffisante en eau, avec trois grands bassins desservant les habitations des locaux, des expatriés et hotels qui accueille 12 millions de touristes chaque année.

Le gouverneur de Phuket, Pakapong Thawipat, donne pour instruction aux agences concernées et aux organisations administratives locales d’appliquer des mesures de lutte contre la sécheresse, notamment de surveiller leur utilisation en eau.

Les trois principales sources d’eau – le réservoir « Bang Wad » dans le district de Krathu, le réservoir du barrage « Bang Niew » dans le district de Thalang et le « Khlong Kata » à Muan Phuket – qui alimentent le système d’alimentation en eau du robinet de Phuket sont a un niveaux très bas et attendent des pluies (attendues pour la saison des pluies, avril ou mai).

La province ne dispose désormais que de 39,40 millions de mètres cubes d’eau utilisables, ce qui pourrait durer jusqu’à mai et plusieurs zones ont déjà un problème de manque d’eau du robinet, obligeant les habitants à acheter de l’eau auprès du secteur privé.

Un camion chargé de 12 000 litres d’eau rapporte entre 1 200 et 1 300 bahts, tandis qu’un volume de 4 000 litres a atteint 400 à 450 bahts et un autre de 2 000 litres a atteint 250 à 300 bahts… selon un chauffeur de camion de l’eau sous le couvert de l’anonymat.

La demande était si forte que certains camions-citernes ont effectué des livraisons jour et nuit et la plupart des livraisons de 12 000 litres étaient destinées à de grands établissements qui sont des clients réguliers, tandis que les livraisons de 2 000 à 4 000 litres étaient destinées aux particuliers.

source

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*